Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 11:17

 

Quelle que soit l’époque, une pompe à eau à toujours conserver le même usage : aspirer et refouler un liquide. Dés l’antiquité, ce principe hydraulique est découvert mais il a fallu attendre plusieurs millénaires pour que la pompe à eau arbore un usage aussi performant qu’aujourd’hui.

Petit focus sur la pompe à eau, son histoire et ses avancées.

 

5059969-un-vieux-puits-fore-avec-une-pompe-manuelle.jpg

 

Tout commença avec les Grecs et les Romains. Ils sont en effet à l’origine des premiers systèmes rotatifs visant à transporter de l’eau d’un point A vers un point B. Ces ainsi que les aqueducs pouvaient alimenter en eau les villes et les bains.

 

Paysans et agriculteurs utilisaient beaucoup les pompes à eau manuelles, comme sur la photo ci-dessus. À défaut d’énergie électrique, c’est l’huile de coude qui permettaient à l’eau de remonter dans les tuyaux.

 

Ce n’est qu’à partir du 18e siècle que les pompes furent conçues dans un souci d’industrialisation. Leurs premiers usages remonteraient à l’époque de l’industrie minière : les pompes servaient à évacuer l’eau des tranchées souterraines.

Il s’agissait alors de pompes à piston, utilisant la vapeur.

 

L’électricité est ensuite venue révolutionner le marché de la pompe. Le principe de la pompe centrifuge, rotatif ou à turbine s’est alors généralisé.

Avec le temps, les pompes à eau se font de plus en plus performantes, affichant des rendements et des débits importants.

Partager cet article

Repost 0
Published by pompage-et-pompe-a-eau - dans Pompe à eau
commenter cet article

commentaires