Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 15:31

 

 Un petit message aujourd’hui en quelques lignes pour vous faire partager une astuce méconnue et pourtant ingénieuse dans l’univers du pompage d’arrosage.

 

Une pression faiblarde, inadaptée ? Le problème n’est pas forcément lié à la pompe en elle-même. Le prix d’achat d’un tel appareil étant assez important, je vous conseille de vérifier ces petits détails, souvent à l’origine de la tourmente.

 

> Dans un premier temps, optez pour un tuyau d’arrosage de diamètre supérieur (19 mm est idéal).

> En sortir de pompe, remplacer les raccords en plastique par des raccords en laiton. Le passage de l’eau sera nettement facilité.

> Votre tuyau se doit d’être droit et non enroulé.

 

economie-eau-arrosage-compteur-vert.jpg

 

Repost 0
Published by pompage-et-pompe-a-eau - dans Pompe à eau
commenter cet article
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 11:35

 

 Pomper l’eau d’un puits ou d’une rivière, évacuer le trop plein d’eau dans une cave, tous ces sujets ont été largement abordés.

Aujourd’hui, dérivons vers l’exploitation de l’eau de pluie.

 

recuperer-l-eau-de-pluie-797_350x260.jpg

 

Petite mise au point sur le principe de fonctionnement de cette solution à la fois économique et écologique.

L’eau ruisselant sur votre toit est évacuée par les gouttières et récupérée aux pieds de celles-ci. Après tout, lorsque l’on voit les prix de l’eau, pourquoi la laisser filer si facilement ?

 

La récupération d’eau de pluie simple, pour l’arrosage, va stocker cette eau dans un bac.

 

Pour un concept plus évolué, permettant l’alimentation de la maison, l’eau sera stockée dans une cuve, filtrée puis acheminée vers vos points d’eau grâce à une pompe de récupération d’eau de pluie.

Qu’elle soit immergée ou de surface, cette pompe est adaptée aux eaux claires, à faible granulométrie.

Votre pompe pourra également se voir équipée d’un surpresseur pour fournir une pression suffisante à votre eau.

 

Quoi qu’il en soit, renseignez-vous auprès de professionnel. La pompe s’achète en corrélation avec l’installation globale : volume de la cuve de stockage, besoins quotidiens, débit, pression, etc.

Voici un site idéal regroupant les équipements récupération eau de pluie .

 

 

Repost 0
Published by pompage-et-pompe-a-eau - dans Pompe à eau
commenter cet article
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 11:17

 

Quelle que soit l’époque, une pompe à eau à toujours conserver le même usage : aspirer et refouler un liquide. Dés l’antiquité, ce principe hydraulique est découvert mais il a fallu attendre plusieurs millénaires pour que la pompe à eau arbore un usage aussi performant qu’aujourd’hui.

Petit focus sur la pompe à eau, son histoire et ses avancées.

 

5059969-un-vieux-puits-fore-avec-une-pompe-manuelle.jpg

 

Tout commença avec les Grecs et les Romains. Ils sont en effet à l’origine des premiers systèmes rotatifs visant à transporter de l’eau d’un point A vers un point B. Ces ainsi que les aqueducs pouvaient alimenter en eau les villes et les bains.

 

Paysans et agriculteurs utilisaient beaucoup les pompes à eau manuelles, comme sur la photo ci-dessus. À défaut d’énergie électrique, c’est l’huile de coude qui permettaient à l’eau de remonter dans les tuyaux.

 

Ce n’est qu’à partir du 18e siècle que les pompes furent conçues dans un souci d’industrialisation. Leurs premiers usages remonteraient à l’époque de l’industrie minière : les pompes servaient à évacuer l’eau des tranchées souterraines.

Il s’agissait alors de pompes à piston, utilisant la vapeur.

 

L’électricité est ensuite venue révolutionner le marché de la pompe. Le principe de la pompe centrifuge, rotatif ou à turbine s’est alors généralisé.

Avec le temps, les pompes à eau se font de plus en plus performantes, affichant des rendements et des débits importants.

Repost 0
Published by pompage-et-pompe-a-eau - dans Pompe à eau
commenter cet article
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 17:10

Sortons aujourd’hui des définitions pour nous diriger vers des conseils de pro ! Comment choisir de façon optimale sa pompe de jardin ? Comment être sûr d’investir dans une pompe correspondant à nos besoins, à nos attentes ?

Gros plan sur le choix d’une pompe de surface.

 

arrosage-automatique-jardin-gorichon.png

 

 

Qu’il s’agisse d’alimenter un système d’arrosage ou un bassin de jardin, la pompe de surface est indispensable. Puisant l’eau jusqu'à 7 mètres de profondeur, ce modèle de pompe est très répandu dans les foyers français.

Attention ainsi à ne pas vous tromper : pour une aspiration de plus de 7 mètres, il vous faudra opter pour une pompe immergée.

 

Je vous conseille de préférer les pompes équipées d’un interrupteur manométrique. Ce dernier permet en effet la mise en marche et l’arrêt automatique de la pompe. Sécurité maximum pour garder l’esprit serein !

 

Sur le même principe, je vous recommande la présence d’un système de sécurité pour stopper la pompe en cas de surchauffe ou de marche à sec. Quelques euros en plus pour une option déterminante, assurant la pérennité de votre installation.

 

Le type d’eau à pomper va également rentrer en ligne de compte. Si votre source ( puits, rivière) présente une eau parfaitement claire, contentez-vous d’une pompe de surface classique. Si au contraire l’eau présente des corps en suspension ou si vous souhaitez étendre l’utilisation de votre matériel à la vidange d’une piscine ou d’une cave par exemple, optez pour un appareil plus évolué, adapté à des eaux plus troubles.

 

Petite option à prendre en compte : le niveau sonore de la pompe. Suivant l’endroit où vous la placez, attardez-vous sur cette facette.

 

Les prix d’une pompe de surface oscillent entre 60 et 600 €. Autant dire que les niveaux de qualités et d’options sont importants !

Analysez vos besoins et l’utilisation future de votre pompe avant tout achat. En effet, des critères de puissance et de débit sont également à prendre en considération.

 

Chaque demande est différente, je peux difficilement vous donner une réponse universelle. J’espère cependant avoir pu vous éclairer avec ces quelques conseils.

 

Repost 0
Published by pompage-et-pompe-a-eau - dans Pompe électrique
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 15:23

 

Une pompe est un système permettant d’aspirer puis de refouler de l’eau. Ce contact entre l’eau et la pompe va permettre de créer un phénomène de pression, de débit

Une pompe va ainsi envoyer de l’eau d’un point A vers un point B.

 

pompe-electrique.jpg

 

Les moulins à eau furent les ancêtres des pompes hydrauliques. Il faudra attendre la fin du XVIII e siècle pour voir apparaitre les premiers modèles des pompes industrielles.

 

Le fonctionnement d’une pompe se base sur un mouvement rotatif. Des turbines, alimentées électriquement,  vont ainsi tourner à grande vitesse et créer un effet centrifuge. Cette force va donner de l’énergie à l’eau qui va alors se déplacer.

Ainsi, une pompe va transformer l’énergie mécanique qu’elle reçoit en énergie hydraulique.

 

Il existe deux grandes familles de pompes hydrauliques : les pompes volumétriques et non volumétriques.

Les premières sont des pompes possédant une étanchéité interne et utilisées pour déplacer des charges.

Les pompes non volumétriques ne sont utilisées que pour les circuits de transfert.

 

La quantité, ou le volume de fluide mis en mouvement en fonction du temps est appelé débit.

La pression va elle représenter la force, le niveau d’intensité donnée au fluide.

 

Repost 0
Published by pompage-et-pompe-a-eau - dans Pompe électrique
commenter cet article
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 10:47

Aujourd'ui, un petit article en passant. Ici pas de technique, je cherche simplement à faire partager une information et vous en donner mon point de vue.

 

Il s'agit d'une innovation sans précédent pour l'univers du pompage: la pompe solaire. Comme dans tout les domaines, les questions d'énergie renouvelable et de respect de l'environnement s'imposent. Nous nous devons de trouver des solutions face à des problmétaiques qui nous concernent tous.

 

Vous vous en doutez, avec la pompe solaire, plus besoin de carburant ou d'électricité pour faire fonctionner le système.Les performances des pompes sont pourtant conservées et tout type de travaux peuvent être réalisés.

 

Mais alors comment ça marche?

 

Des kits de pompe solaires vont généralement vous être présentés, avec pompe et panneaux photovoltaiques à installer dans votre jardin, plein sud. Câble et armoire de contrôle vous seront également fournis.

Le stockage de l'energie se fera sur batterie pour ainsi vous permettre d'utiliser votre pompe à tout moment.

 

 

 

energie-solaire.jpg

Repost 0
Published by pompage-et-pompe-a-eau
commenter cet article
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 10:05

 Telle une pompe de surface, une pompe de transfert va permettre le transfert de fluide. Mais toute la différence réside dans le fluide lui-même. Pour faire simple, la pompe de surface s’occupe de l’eau, la pompe de transfert s’occupe de tous les autres types de liquides.

 

Ainsi, il existe différents types de pompes de transfert, suivant le fluide traité.

 

> Pompe de transfert pour le gasoil.

> Pompe pour liquides spéciaux, agressifs.

> Pompe pour transfert alimentaire comme le vin, les produits laitiers ou encore le vinaigre.

> Pompe transfert anneau liquide pour le pompage de gaz.

 

Comme vous pouvez le constater, les pompes de transfert ont chacune des utilités et donc des caractéristiques particulières.

La plupart de ces pompes sont auto-amorçantes : avantage non négligeable, car vous limiterez ainsi tout risque de marche à sec.

 

pompe-de-transfert.jpg

Repost 0
Published by pompage-et-pompe-a-eau - dans Pompe électrique
commenter cet article
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 10:35

 Le pompage est une action consistant à déplacer un fluide, un liquide grâce à l’usage d’une pompe.

 

Il existe des pompes diesels, essences ou électriques, chacune disposant de débits et de caractéristiques spécifiques.

 

472833896_small.jpg

 

 

Le pompage peut prendre un usage industriel, agricole comme individuel.

Le pompage dans les nappes phréatiques peut s’avérer dangereux, surtout lorsqu’il est réalisé à grande échelle. La Chine, les Usa et l’Inde sont des pays particulièrement gourmands en eau. Ils ont tendance à puiser dans les ressources avant même que les eaux pluviales ne puissent les combler.

À usage privatif, le pompage se fait généralement dans un puits ou un canal pour alimenter en eau courante un foyer.

 

Les problématiques de développement durable font naitre de nouveaux types de pompes tels que les pompes fonctionnant à l’énergie solaire. Totalement autonomes, ces pompes sont ainsi à la fois économiques et écologiques.

Une solution de pompage qui à de l’avenir…

 

 

 

Repost 0
Published by pompage-et-pompe-a-eau
commenter cet article
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 10:17

La pompe immergée piscine fait partie de la famille des pompes électrique. C’est la grande sœur de la pompe de surface : elle assure le même rôle, puiser de l’eau, mais dans des puits ou des forages plus profonds.

En effet, la pompe immergée devient utile lorsque la pompe de surface ne peut plus assurer sa mission, c'est-à-dire au dessus de 8 mètres de profondeur.

 

L’eau puisée sert à l’usage domestique. Qu’il s’agisse de vos douches,

 

WC ou machines à laver, mais aussi à l’arrosage du jardin. Très pratiques, ces pompes vous permettront d’alléger vos dépenses en consommation d’eau.

 

 

Il existe deux types de pompe immergée.

> La pompe immergée pour puits : la profondeur n’excède pas 20 m, le débit de la pompe est aléatoire. L’eau provient des précipitations et des nappes phréatiques.

> La pompe immergée de forage : la profondeur est alors beaucoup plus importante, elle peut atteindre jusqu'à 120m. Le matériel se doit ainsi d’être plus spécifique, la pression et le débit seront importants. L’eau est puisée via les voies souterraines.

 

Comme son nom l’indique, la pompe immergée se situe sous la surface de l’eau. Elle vous permettra d’extraire l’eau des endroits les plus difficiles d’accès.

 

eau_004.jpg

Repost 0
Published by pompage-et-pompe-a-eau - dans Pompe électrique
commenter cet article
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 14:35

 

 Une pompe de surface va vous permettre d’extraire l’eau d’un puits, d’une rivière, d’un réservoir à pluie ou de toute autre source potentielle.

Cette eau vous servira par la suite à arroser votre jardin ou à alimenter votre habitation.

 

 

arrosage02.jpg

 

 

D’autres noms lui sont attribués tel que la pompe d’arrosage ou la pompe de jardin. La pompe de surface répond à des besoins domestiques, industriels ou agricoles. Différents modèles sont disponibles avec des débits différents.

 

Ces pompes aspirent l’eau jusqu’à 8 mètres de profondeur. Pour une hauteur plus importante, il vous faudra opter pour une pompe immergée. Comme son nom l’indique elle se installée sous l’eau et permet de pomper dans les endroits les plus difficiles d’accès.

 

Une pompe de surface est elle située sur le sol et demande un minimum d’espace pour son installation. Le refroidissement du moteur se fait grâce à un ventilateur situé à l’arrière de l’appareil. Expulsant de l’air chaud, il vous faudra prévoir une dizaine de centimètres jusqu’à plus d’un mètre suivant le modèle de pompe choisi.

 

Les pompes de surface représentent la solution de pompage la plus répandue sur notre territoire. Sécurisées, elles ne fonctionnent pas à sec. Elles sont en effet équipées d’un système marche/arrêt qui active la pompe lorsque l’on ouvre ou non le robinet qu’elle alimente.

L’installation est reliée au réseau électrique.

 

Il existe des pompes mono ou multicellulaires. Ces dernières sont plus performantes, car équipée de plusieurs turbines.

 

(Crédit photo: leos-paysages.com)

Repost 0
Published by pompage-et-pompe-a-eau - dans Pompe électrique
commenter cet article