Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Pour bien choisir sa pompe électrique, il est nécessaire de connaitre un certain nombre d’éléments techniques. Pour ce faire nous verrons,

Comment déterminer la pression d’une pompe ?

Comment calculer le débit d’une pompe ?

Encore bien d’autres questions...

 

Pour bien commencer, voyons ensemble la pression !

 

La pression qu’est ce que c’est ?

La pression, s’exprime en bars. Elle est la force permettant de transporter l’eau dans les canalisations. Elle est le moteur du liquide pompé, c’est elle qui conduit l’eau. Son rôle est de combattre le dénivelé de votre terrain. En effet, plus votre terrain possède un dénivelé important plus vous aurez besoin d’une pompe disposant d’une forte pression.

Afin de faire parfaitement fonction l’ensemble des sanitaires de la maison, il faut donc une pression suffisante !

 

Sinon…Vous connaitrez les joies de la douche sans pression, ou de l’arrosage sans pression… bref bon nombre d’utilisation, qui, sans pression peuvent vite devenir un calvaire !

 

La pression de l’eau – calcul efficace pour déterminer quelle pompe acheter

 

Le calcul de la pression est égal à la hauteur Manométrique Totale.

Pour rappel : 1 Kg de pression = 1 bar = 10mCE (mètre colonne d’eau)

 

Afin d’obtenir un résultat pertinent, il faut ajouter trois paramètres, à savoir :

> Le dénivelé

> La pression utile

> Les pertes en charges

 

- Le dénivelé est le premier consommateur de pression. Selon les grandes marques de pompage : pour vaincre 25 mètres de dénivelé, on consommera 2,5 bars de pression. Afin d’éviter de rentrer dans des calculs savants, beaucoup de fabricants indiquent que la pression peut être connue en divisant par 10 sa hauteur de dénivelé en mètre.

 

Ex : 25 m de dénivelé / 10 =2.5 La pompe à eau à acheter devra avoir 2,5 bars de pression au minimum.

 

- La pression utile, quant à elle indique le nombre de bars consommés ou souhaités par vos installations : nombre de douche, lavabos, robinets… lus il y en aura à alimenter plus la pression demandée sera grande.

 

- Les pertes en charge, pour faire simple, les pertes en charge indiquent les pertes de pression lors du transport du liquide. Et oui, lorsque le liquide se propage dans les canalisations, il frotte aux parois de la tuyauterie entrainant une perte de pression. Ainsi, plus le tuyau possède un diamètre de petite taille, plus les pertes de charge sont élevées. Il est courant d’avoir une pression de 3 bars en sortie de pompe et d’en posséder que 2 bars à la sortie de robinet !

Partager cette page

Repost 0
Published by