Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 10:12

 

Vous le savez, un pressostat est un élément très important de votre installation. De petite taille certes, mais de grande utilité ; c’est lui qui va automatiser votre système et ainsi ordonner les mises en marche et arrêts de la pompe.

Ainsi, quelques lignes aujourd'hui pour vous inicier au réglage pressostat .

 

Tout d’abord, comprenez bien que le pressostat est également nommé contacteur manométrique.

Ainsi, en magasin ou sur internet, ne vous posez pas de questions, ces deux appellations englobent bien le même élément, sans aucune distinction notable.

 

Pour clarifier mes propos, voici un schéma vous montrant 3 entrées possibles.

L’écrou A représente la pression de déclenchement.

L’écrou B agit lui à l’inverse sur l’enclenchement.

Le repère C permet de visualiser la valeur de la pression. En effet, le pressostat agit, mais il est également un indicateur ; grâce à lui vous pouvez connaitre la pression en cours.

 

989_Pressostat_1.png

 

 

 

Lors du montage, il va vous falloir visser l’écrou A et B. Cette étape est primordiale, elle va en effet définir le réglage global du pressostat, sa sensibilité : à quelle pression doit-il s’enclencher ou s’arrêter.

 

Globalement, la vis A est plus large que la B. Sur chacune d’entre elles, vous trouverez un signe – et un signe +.

Il vous faut alors faire des tests, visser plus ou moins loin et en noter les conséquences sur le circuit global.

 

Lorsque le moteur de la pompe ne s’arrête pas, la pression de coupure (A) est vissée trop haut.

Si au contraire le débit du robinet est faible, la pompe ne se remet pas en route et c’est alors le petit écrou (B) qu’il faut revisser !

 

Repost 0
Published by pompage-et-pompe-a-eau - dans Éléments techniques
commenter cet article